De la magie, du paranormal, un internat et une héroïne pleine d’humour : tout pour me satisfaire !

Sophie Mercer, lycéenne et sorcière, use des pouvoirs sans discernement. Sur ordre d’un puissant magicien, qui n’est autre que son père, elle est envoyée à Hex Hall établissement ultra sélect pour élèves très spéciaux. Spectres, loups-garous et vampires s’y côtoient. Sophie qui est tout sauf discrète, se fait des tas d’ennemis et quelques amis. Parmi ceux qu’elle juge digne d’intérêt, il y a un séduisant jeune sorcier. Mais l’heure n’est pas à la romance : un prédateur se met à attaquer les élèves. Et, Sophie, fille de l’un des enchanteurs les plus puissants au monde, et directeur de Hex Hall, est une cible idéale…

 

séparation texte blog 2

 

hex hall tome 1 - Rachel Hawkins (couv) Pour le dire simplement, j’ai adoré. Cette lecture après une série de déception a été une véritable révélation. C’est pourquoi j’ai décidé d’en faire un coup de cœur.  Bien entendu, pendant ma lecture, j’ai été tentée de comparer ce premier tome à « Night School » (premier tome de la saga du même nom de C. J. Daugherty).

[Pour accéder à al chronique de Night School]

En gros, c’est un peu la même histoire avec une ado qui n’a cessé de faire des bêtises et qui se retrouve contre son gré dans un internat un peu spécial et plein de mystère. Bien sûr, l’héroïne est exclue, il y a le groupe de peste qui la harcèle, le beau gosse qui bien qu’il sorte avec une des pestes a décidé de s’intéresser à notre héroïne, etc. C’est clair que tout cela n’est pas nouveau, mais cela ne m’a pas dérangée, car je m’y attendais, et justement je voulais y trouver cet univers. Malgré ce côté un peu prévisible, on se laisse prendre par les aventures de Sophie et de ses condisciples à Hex Hall. J’ai adoré l’univers ancien et un peu farfelu de Hex Hall. Je m’y suis vraiment sentie à l’aise.

Les pestes restent les pestes habituelles un peu dangereuses et aux abords superficiels. Jenna, la vampire redoutée m’a beaucoup plu, et j’ai bien aimé les liens d’amitié qui se sont forgés entre elle et Sophie. Je ne m’étais pas attendue au retournement de situation qui se passe à la fin du récit (je ne vous le dis pas, car cela serait vous spoiler, mais disons qu’on en apprend plus sur Sophie et ses origines familiales). Archer m’a beaucoup plu également, surtout la relation qui se noue avec Sophie. On sait très bien qu’à un moment donné il va peut-être tomber amoureux de Sophie, mais on n’en est pas vraiment sûr. RAAA !!!! J’aimerais en dire plus, mais je ne peux pas. Je n’ai pas envie de vous gâcher le plaisir de découvrir les événements. Ce que je peux dire, c’est « n’hésitez pas à le lire, ce n’est peut-être pas très original, mais c’est super ».

Les gens ont tendance à comparer cette histoire avec Night School, comme je vous l’ai dit beaucoup de choses se rapprochent. Les gens ont tendance à préférer Night School en disant que Hex Hall est sympa à lire, mais un peu trop simpliste. Je ne sais pas si c’est moi qui est différente des gens, mais j’ai trouvé que c’était plutôt le contraire. Malgré un roman plus court, les aventures de Sophie s’enchaînent plus vite, on n’a pas le temps de s’ennuyer. De plus, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour Sophie (un peu comme pour Gwendolyne dans « Rouge Rubis ») alors qu’Allie m’a pas mal énervée comme je vous l’ai dit dans ma chronique sur le roman.

Sinon, il y a quand même eu quelques points négatifs, mais qui ne m’ont pas forcément gênée dans ma lecture. Tout d’abord, je ne sais pas si c’est dû à la traduction, mais j’ai trouvé quelques incohérences dans certains dialogues. Cela dit, cela ne m’a pas gâché la lecture, mais il faut dire que je ne suis pas très difficile et que je suis bon public.

J’ai aussi un petit reproche à faire concernant la longueur du roman. En fait, ce n’est pas vraiment un reproche, mais bon je l’ai trouvé un peu trop court à mon goût. Cela m’aurait tellement plu d’avoir une petite centaine de pages en plus. Mais il faudra que je prenne mon mal en patiente pour le tome 2.

Enfin, un tout petit détail frustrant concernant la toute fin du tome 1. Je n’ai pas vraiment aimé la tournure que prend la fin. J’aurai mieux aimé que l’histoire prenne un autre détour. Cela dit, je suis allée lire le quatrième de couverture du tome 2 et ça a plutôt l’air de me plaire. Donc, on verra quand je le lirai. (Un petit conseil, je ne vous conseille pas d’aller lire le résumé du tome 2 si vous êtes en train de lire le tome 1 ou que vous pensez lire le tome 1 incessamment sous peu, car cela risque de vous spoiler)

En bref, c’est une lecture détente et mystérieuse que je vous conseille. Ça a vraiment été une révélation dans cette déprime livresque que j’avais à force d’avoir des lectures peu motivantes.

 

Hex Hall Tome 1  - Rachel Hawkins
Edition Albin Michel (Wiz) - 298 pages
Publicités

Laissez votre trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s