Une intrigue simple mais efficace : coup de cœur

A l’aube de la Cinquième Ere, les Deux Empires sont une fois de plus au bord de la guerre. Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n’hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance. Or, la guerre est loin d’être la glorieuse aventure décrite dans les cantiques. Quant aux ennemis, ils ne sont peut-être pas tous les monstres qu’elle avait imaginés…

 

séparation texte blog 2

 

kel 1 - andrea schwartz (couv)J’ai reçu ce livre grâce à un partenariat avec l’édition Rebelle. Je remercie la maison d’édition pour cette marque de confiance et pour m’avoir donné l’opportunité de découvrir la plume d’Andréa Schwartz et de m’être aventurée dans ce récit qui m’a beaucoup plu. Car oui, cela a été un véritable coup de cœur. C’est une découverte littéraire qui a fait trembler mon petit cœur tant par l’action, que l’amour et l’héroïne. Quand j’ai choisi ce livre,il y avait encore assez peu d’avis des autres blogueurs. Je l’ai retenu par curiosité. J’avais envie de découvrir ce monde qui mêle un univers imaginaire à une culture asiatique.

L’histoire est assez simple : Shelun est une jeune femme native des cheveux noirs. Les cheveux noirs font depuis la nuit des temps la guerre avec les cheveux blancs. Les cheveux blancs sont considérés comme des monstres. Shelun a perdu sa famille à cause des cheveux blancs. Ainsi, elle voue une haine incomparable aux cheveux blancs. Elle voudrait bien rentrer dans l’armée pour se venger en servant sa patrie et en tuant quelques cheveux blancs, mais l’armée est interdite aux femmes. Ainsi, l’intrigue de base est assez simple de même que l’histoire d’amour qui émerge de tout cela. Cependant, ce premier tome c’est bien plus que cela. C’est un mélange d’émotions tellement bien ficelé que l’on ne peut s’empêcher d’être pris au cœur de l’aventure. À vrai dire, cette histoire m’a énormément fait penser à Mulan. C’est bien entendu la même intrigue de base. Étant donné que Mulan est un de mes Disney préférés, il était clair que j’allais aimer ce récit.

L’héroïne m’a beaucoup plu. Elle est têtue et veut faire bouger les choses. Ça l’énerve beaucoup de ne pas pouvoir entrer dans l’armée pour pouvoir passer du cheveu blanc sur le fil de son épée. J’aime beaucoup les moments délicats où elle s’efforce de cacher son petit secret.

Cependant, malgré le fait que ce roman soit dans mes coups de cœur, j’ai trouvé que la deuxième moitié du roman est un peu lente, et stagnante. On a l’impression qu’il y a une coupure et qu’on est dans un état transitoire. Cela dit, cela n’a pas entamé ma motivation et mon plaisir de la lecture. La fin et le cliffhanger qui l’accompagne rattrapent ce passage plus lent et m’a beaucoup frustrée de ne pas avoir eu la suite à disposition.

La plume d’Andréa Schwartz est simple et va droit au but. Elle est agréable à lire et mêle avec sagacité description, dialogue et moment d’action.

Au final, c’est un récit prenant et savoureux qui mêle univers fantasy d’inspiration asiatique, action et romance de manière intelligente. C’est une série de livres que je vais suivre avec attention. Je vais également m’intéresser à l’auteur qui a un style d’écriture très plaisant.

 

Merci à Rebelle Edition pour ce partenariat

logo_rebelle

 

Kel Tome 1 (Noir et blanc) - Andrea Schwartz
 Rebelle Edition - 480 pages
Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Tu me donnes très envie de le lire ! 🙂

Laissez votre trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s