La liste – Siobhan Vivian

La liste -Siobhan Vivian (couv)

Titre : La liste
Auteur : Siobhan Vivian
Édition : Nathan
Pages : Ebook
Genre : YA, Contemporain
Synopsis : La liste nomme 8 filles chaque année Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée Et si votre nom s’y trouvait ? Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer… pour le meilleur ou pour le pire ?

 

♠♠♠♠

 

Je crois qu’on peut dire que ce livre est l’exemple même que je dois éviter de me fier à l’avis général de la blogosphère. De fait, lors de sa sortie quand je parcourais les chroniques des autres ou que je me renseignais sur les forums, la plupart des avis relativement négatifs. Ça ne donnait pas vraiment envie de tenter l’expérience d’autant plus que l’ouvrage en soi est un peu cher pour un peu plus de 200 pages. Pourtant, les thèmes abordés m’intriguaient trop pour ne pas m’attirer.

Quand je l’ai trouvé en epub sur internet, je me suis dit que c’était l’idéal pour tenter la lecture, voir un peu si ce livre est si mauvais que ça. Et finalement, j’ai véritablement adoré ! Ce ne fut pas un coup de cœur, mais franchement une très bonne lecture. Je suis très contente d’avoir sauté le pas.

Cette atmosphère des lycées américains, les clichés des pompoms girls, des intellos, des sportifs, etc. Ça, c’est bien les États-Unis ! Bref, le concept de cette liste est franchement abominable, mais je ne suis pas vraiment étonnée. C’est ça le souci avec les adolescents ! Il faut toujours pouvoir classer les gens dans des catégories, des espèces de miniclasses sociales. Malheureusement, ce genre de comportement social n’est pas très agréable pour certains qui voudraient justement ne pas se retrouver avec un préjugé attaché à eux jusqu’à la fin de leurs années scolaires. C’est dingue comme je ne regrette pas du tout cette époque !

J’ai adoré, car on lit l’histoire de ces huit jeunes filles et, comment en si peu de temps, ce petit bout de papier placardé dans toute l’école peut impacter sur leur vie. Oui et même celles qui ont obtenu le statut de la plus belle voient leur vie changer en bien, mais aussi souvent en mal. Les choses ne sont plus pareilles. On les regarde autrement et cette étiquette collée sur leur tête ne peut plus se décoller. Je trouve que l’histoire est racontée avec justesse, car l’auteur ne s’est pas contentée de montrer comment « les moches » s’en sortent avec cette liste, mais aussi les « les belles »… et ce n’est pas tout beau, tout brillant comme on pourrait le penser de prime abord.

Bien sûr, on pourrait reprocher qu’il y a trop de personnages principaux, que le roman est trop court, qu’on n’a pas le temps de comprendre les personnages, que les chapitres passent d’un personnage à l’autre trop vite. Mais honnêtement moi je n’ai pas eu de problèmes à m’immerger dans la lecture et j’ai très vite assimilé les personnages. C’est vrai que cela va assez vite puisque le roman se déroule pendant une courte période. Entre la publication de cette liste et le bal de rentrée, donc environ une semaine. J’aurais bien aimé savoir ce qu’il se passe après le bal. Mais pourquoi pas ? Finir le récit à cet instant précis, à cette soirée où la liste porte toute son influence ?

Je ne pense pas que c’est une mauvaise fin, elle est peut-être un peu soudaine, mais ce n’est pas plus mal comme ça. En fermant ce livre, on reste choqué de la révélation qui est faite. Et « ho my god » !! Quelle révélation ! À vrai dire, je n’aurai jamais pensé ça. Et c’est ça aussi que j’ai bien aimé dans le roman. Malgré le peu de pages, l’auteur a réussi à me surprendre, au dernier moment, sans me laisser le temps de digérer l’information. Je trouve ça plutôt sympa moi ! Si les livres ne sont pas là pour provoquer des émotions chez nous alors, je préfère tout simplement d’arrêter de lire des livres.

Au final, ce fut une très belle lecture un chouia trop court malheureusement, mais j’ai vraiment adoré le vécu de ces jeunes filles qui voient cette liste avoir plus ou moins d’impact dans leur vie.

Trailer du roman

Publicités

Laissez votre trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s