Les chroniques lunaires, tome 1 – Marissa Meyer

Les chroniques lunaires (tome 1 cinder)  - Marissa Meyer

Titre : Les chroniques lunaires – tome 1 (Cinder)
Auteur : Marissa Meyer
Édition : Pocket Jeunesse
Pages : Ebook
Genre : Science-fiction, réécriture de contes, YA
Synopsis : A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre. Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune ! Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

 

♠♠♠♠

Cinder est un roman qui revisite le conte de cendrillon et le place dans un futur lointain. Un futur où il y a des cyborgs, des androïdes et une maladie qui décime les peuples de la terre depuis des décennies sans avoir trouvé le moindre remède. De prime abord, je savais que je ne pouvais qu’être séduite par ce récit. C’est un mix de tout ce que j’aime. De plus, c’est un récit décalé qui place un conte très classique, traditionnel, dans un contexte totalement inattendu. J’adore !

Je suis vraiment séduite par l’incongruité de ce récit. Je n’arrêtais pas de m’éclater comme une gamine au fil des pages.

Le conte est très bien exploité sans que l’on voie trop les ficelles de la trame originelle. Pourtant tout y est : la belle-mère, les deux belles-sœurs, l’orpheline sous la coupe de la belle-mère, le prince, le bal, la chaussure, etc. Marissa Meyer exploite au mieux les éléments du conte pour les incorporer dans son contexte. Mais clairement, ne vous attendez pas à retrouver une Cinder faible et naïve qui soupire au moindre obstacle. La cinder que l’on découvre a vécu pas mal de choses terribles. Elle est rejetée et fuie par la plupart des gens qui l’entourent. Ses seules amies sont un robot et l’une de ses belles-sœurs. Toute sa vie de cyborg, on lui a dit qu’elle n’était qu’une machine insensible, inutile et encombrante. Vous imaginez le genre de vie qu’elle a vécu ! De plus, elle ne se remémore pas ses parents, tous deux morts dans un accident.

Bien entendu le récit va plus loin. Cela serait un peu simple si l’auteur avait juste transposé le récit de Cendrillon dans le futur… Non ! L’intrigue finit par se dévoiler avec les révélations sur la véritable origine de l’orpheline. Le seul petit point faible (et encore, cela ne m’a pas gênée) c’est le fait que ces révélations sont relativement prévisibles. On devine très vite le destin de Cinder mais cela ne nous empêche pas d’être accrochés au livre.

Je pense que c’est un premier tome qui mérite sa place dans nos bibliothèques. Le récit est innovant, plein d’humour et de suspense. J’ai cru comprendre que le second tome reprend le récit d’un autre conte et ne revient pas vraiment sur le personnage de Cinder. C’est un peu dommage, car j’aurai aimé savoir ce que devient Cinder. Ce n’est pas grave, mon imagination fera le travail.

Le trailer du livre

Publicités

Laissez votre trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s