Le prince de la Brume – Carlos Ruiz Zafon

le

Le prince de la brumeTitre : Le prince de la Brume
Auteur : Carlos Ruiz Zafon
Édition :Pocket
Pages : 192 pages
Genre :Jeunesse, fantastique, historique
Synopsis : 1943, Angleterre. Pour fuir la guerre, la famille Carver s’installe dans un village perdu sur la côte. Mais, à peine franchie la porte de la maison, des événements étranges se produisent…Avec leur nouvel ami Roland, Alicia et Max Carver vont peu à peu percer les secrets de la vieille demeure et apprendre l’existence d’un certain Caïn, surnommé le Prince de la Brume. Un personnage diabolique revenu s’acquitter d’une dette très ancienne…Voilà les trois enfants lancés à la découverte d’épaves mystérieuses, de statuettes enchantées, de gamins ensorcelés… Une aventure extraordinaire qui changera leur vie à jamais.

♠♠♠♠

Carlos Ruiz Zafon est une valeur sûre pour moi. C’est le troisième livre que je lis de lui et à chaque fois, c’est un succès. C’est le genre d’auteur qui a su se créer sa marque, sa griffe comme on dit. Dès les premières lignes, on sait d’emblée que l’on va pouvoir retrouver la plume douce, poétique et grandiose de l’auteur.

C’est donc une fois de plus avec un plaisir intense que je retrouve l’auteur dans « le prince de la brume » et tout cela, c’est grâce au cadeau d’une blogueuse géniale à qui je ne dirais jamais assez merci pour ce cadeau et son amitié. Il s’agit d’Aeyrine.

L’histoire fait rêver et frissonner en même temps. Le passé se mêle au fantastique d’une manière très élaborée dans un environnement de brume et de couleur sépia qui font la photographie des caractéristiques de l’auteur. L’auteur met toujours en série un enfant dont les péripéties arrivent parfaitement à transporter l’adulte que je suis. On tremble pour Max, un jeune garçon qui suit sa famille sur la côte anglaise pour éviter les affres de la Deuxième Guerre mondiale.

Dans ce roman, il y a un chat plutôt étrange, des statues terrifiantes, un ami, une épave et un phare et des êtres étranges et dangereux.

Je n’ose pas vous en dire plus, car je risquerai de gâcher l’attrait de ce court roman que j’ai dévoré en deux ou trois jours.

Carlos Ruiz Zafon a le don de parler aux enfants comme aux adultes et de fasciner sur les aventures d’un petit garçon qui affronte des puissances infernales.

La plume est belle, poétique et typique de l’auteur, mais également juste et précise. Elle nous évoque un passé que peu d’entre nous ont réellement vécu dans un univers et une ambiance complètement à lui. Je vous recommande vivement de découvrir l’auteur, car pour ce roman sans être un coup de cœur j’en ressors enchantée et frissonnante.

D’autres avis :

Livraddict Logo

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Gren dit :

    Bonsoir. Merci pour cette chronique intéressante et intrigante sur ce livre que je ne connais pas du tout. J’ai bien envie de me laisser tenter par cette lecture.

    1. dailybabylon dit :

      Vas-y, Fonce alors !! 🙂 L’auteur a vraiment une très belle plume et une ambiance bien à lui. Je n’ai jamais été déçue 😉

  2. Aeyrine dit :

    Je viens à peine de m’apercevoir que tu l’avais chroniqué lol Vraiment ravie qu’il t’ai plu autant qu’à moi 😉
    Biz

    1. dailybabylon dit :

      Mais surtout merci à toi pour ce super cadeau qui me tient vraiment à cœur 😉 j’suis d’autant plus contente de l’avoir vraiment apprécié 😉

Laissez votre trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s