Juste une ombre – Karine Giebel

juste une ombre

Titre : Juste une ombre
Auteur : Karine Giebel
Édition : Pocket
Pages : 605 pages
Genre : thriller
Synopsis : Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t’imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour… Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t’observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d’aller consulter un psychiatre. Tes amis s’écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t’aider. Tu es seule. Et l’ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard… Tu commandes ? Apprends l’obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence…

♠♠♠♠

Ce mois-ci je me suis à nouveau plongée dans un bon thriller. Cette année je découvre les caractéristiques de ce genre littéraire que j’ai longtemps repoussé. Je dois avouer que je suis toute contente d’avoir enfin redonné une chance à ce genre parce que tout simplement ça me plait bien.

Néanmoins, avec « Juste une ombre », je ressors de ma lecture un peu perplexe et déroutée. Je n’arrive pas à me faire un avis tranché sur le roman. L’ambiance macabre est là, l’auteur nous fait douter sur nos certitudes à nombreuses reprises, l’héroïne est à la fois détestable et touchante et la fin est explosive mais …. Mais je ne sais pas. Je ne sais pas si c’est dû au fait que je n’ai pas été tout

à fait concentrée sur ma lecture, ou si c’est parce que j’ai pris beaucoup plus de temps à le lire ou si c’est parce que j’ai beaucoup lu ce livre dans les transports et lieux publics, constamment stressée par des choses à faire, mais j’ai le sentiment de ne pas avoir vécu complètement ma lecture. Pourtant, c’est le genre de lecture où il est recommandé de s’immerger pour plus de sensation.
Bon après, Karine Giebel a tout de même réussi à m’arracher quelque regards inquiets derrière moi dans la rue, tard le soir quand je rentre de mon cours de langue.

Bref, j’ai le sentiment d’être passée à côté de ma lecture et j’en suis vraiment peinée car je sens que Karine Giebel est un vrai maître du suspense, une madame qui sait jouer avec nos peurs de femme. Elle se sert de notre quotidien de femme indépendante de la vie moderne et nous jette à la face l’image d’un monstre impalpable qui guette dans l’ombre et qui attend son heure. On s’est toutes déjà inquiétées à un moment donné de notre vie un soir où l’on rentre chez nous. Un homme nous suit dans la rue, il marche d’un pas assuré. On cogite, on regarde en arrière, on voit qu’il nous suit derrière, on ne peut pas s’empêcher d’accélérer et puis ouf il a pris la rue à gauche. Vous voyez d’office ce que je veux dire. C’est marrant parce qu’une fois j’ai discuté avec un ami qui vit le quotidien du côté de l’homme, de l’ombre potentielle. Il m’a dit qu’une fois il avait bien vu qu’il avait fait peur malgré lui à une fille qui marchait devant lui dans la rue et qu’il se sentait mal à l’aise et ne savait pas quoi faire pour que la fille arrête d’avoir peur.

Bref pour revenir à ma lecture, Juste une ombre est un très bon roman, avec beaucoup de suspense. Jusqu’à la fin l’auteur ne nous laisse pas une chance sur l’identité de l’ombre ou sur la possibilité que Chloé soit folle. C’est un jeu du chat et de la souris et nous lecteurs sommes pris dans cet engrenage terrible.

Je compte bien retenter ma chance avec une autre œuvre de l’auteur dans un autre contexte.

Et vous avez-lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Book trailer

Publicités

Laissez votre trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s