Retrouver le vrai plaisir de la lecture – Petite pause

Ces derniers temps je me faite discrète sur les réseaux sociaux. Il y a plusieurs raisons à cela.

clinche
Tout d’abord, une énorme grippe qui m’a rendue KO pendant une grosse semaine. Je tombe souvent malade mais rarement à ce point-là et je dois avouer que ça m’a fait un coup cette semaine de maladie. J’en ressors affaiblie, épuisée et avec l’envie de prendre le temps pour éviter une rechute.

Ensuite, il faut bien avouer que depuis la fin de « Red Rising », je n’ai plus l’appétit de lire. Tout ce que je lis me semble fade et rien ne m’intéresse. J’ai bien entendu lu des choses mais j’ai tendance à privilégier d’autres passe-temps : par exemple des séries, des films, dormir, etc. Ne plus aimer lire m’a mis dans un état important de « déprime livresque ». Vous le savez surement ! Vous l’avez sans doute déjà vécu ! Quand on est un grand lecteur (à savoir qu’on lit beaucoup de livres), ne plus savoir lire, ne plus en éprouver du plaisir est une véritable torture. Ça me tue quand je me mets devant la bibliothèque, que je pioche un livre par défaut et que j’ai envie de laisser tomber après une dizaine de page. Une énorme lassitude m’a surprise depuis ce moment.

Ce weekend, avec mon chéri, on est parti en séjour bien être et visite (on l’avait bien mérité). Je me suis rendue compte que depuis janvier, j’étais devenue un zombie. Je n’avais aucune envie, je ne faisais aucun effort pour moi (que ce soit en terme livresque ou en terme personnel). Bref, je me laissais vivre. C’était devenu métro-boulot-dodo. Je m’en suis rendue compte ce we parce que là on a vraiment pris le temps de nous retrouver à deux. Ça m’a fait un bien fou, je me suis rendue compte de ce qui était vraiment important dans ma vie.

Par rapport à la lecture, je me suis rendue compte que ce n’était pas grave si je ne pouvais pas lire x nombres de livres par mois. S’il me faut 1 mois pour finir un livre de 200 pages, ce n’est pas grave. C’est pas grave non plus si aujourd’hui je n’ai pas lu une seule ligue et que j’ai préféré jouer à des jeux sur mon smartphone. L’important c’est que je prenne mon temps et mon plaisir et que je m’y retrouve dans tout cela. Je me suis clairement monté le bourrichon toute seule. Je pense clairement avoir été influencé par ma tendance à traîner sans arrêt sur la bookosphère (booktube et autres sites que je suis régulièrement). Je ne dis pas que c’est mal. Au contraire, c’est génial de voir une belle communauté fleurir sur internet mais, comme dans toute communauté, quand ça s’agrandit il y a une sorte de frénésie qui se met en place. C’est à qui peut lire le plus de livre, à qui aura le plus de cadeau ou qui aurait le book haul le plus énorme et génialissime, qui sera le plus original, etc. Je me suis laissé prendre au jeu et clairement je ne suis pas à la hauteur de cette frénésie. Le plaisir de regarder des vidéos, de lire des articles et de suivre votre actualité sur les réseaux sociaux s’est transformé en stress et mal-être. Honnêtement, tout cela commence à me lasser. J’ai l’impression d’avoir perdu la sensation originale d’avoir découvert un coup de cœur par moi-même. Il faut vraiment que je me recentre sur moi-même, que je sache ce qu’il est important pour moi et moi seule et pas en comparaison d’une communauté. J’ai vraiment besoin de prendre du recul et de re-apprendre à faire corps avec mes livres. Je n’ai pas envie de me sentir coupable si je n’ai pas posté de statut Facebook ou autres depuis quelques jours. Je n’ai pas envie de me sentir coupable si je ne suis pas à la hauteur de la communauté livresque. Je veux juste prendre le temps de vivre ma vie de lectrice avec la petite cerise sur le gâteau qu’est internet.

livrre
Je vais donc me faire discrète ces prochains jours, mois, le temps qu’il me faudra pour me purger de cette tension qui m’habite. Ça va me faire du bien je crois. Je n’abandonne rien bien entendu mais je serai moins présente. Ça prendra le temps qu’il faudra, je ne peux encore rien affirmer comme date. J’avais juste besoin de le dire pour que les choses soit claires.

Merci de votre présence et à très vite j’espère.
En attendant, faites-moi plaisir, n’arrêtez pas de lire et prenez toujours autant de plaisir à le faire 🙂

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Anabelle dit :

    J’ai eu la même sensation que toi ces derniers temps aussi. Le stress du travail, le froid de l’hiver et encore d’autres joyeusetés ont fait baisser ma motivation. Et, je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis. Surtout, je suis d’accord avec toi, il faut prendre le temps d’apprécier nos livres, nos choix pour pouvoir se laisser porter par les histoires. Bon repos, et à bientôt pour de nouveaux articles alors 😉

    1. dailybabylon dit :

      Je suis honteuse Anabelle, ça fait un mois que tu as posté ton commentaire et je ne l’ai pas remarqué. Désolé. Merci pour ton commentaire. Ca fait du bien ce que tu dis, c’est vraiment pas évident de ressentir tout ça. La lecture c’est presque toute notre vie et quand on en a pas envie ça fait vraiment peur. Mais bon, il faut réapprendre à aimer la lecture et redémarrer tout doucement. Pour l’instant, je suis pas encore totalement prête à revenir sur les réseaux sociaux mais j’essaye d’écrire des petits articles pour le plaisir. Merci pour ton avis en tout cas. On se sent moins seul dans ces cas-la ^^

Laissez votre trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s