Juliette Forever, tome 1 – Stacey Jay

juliette forever tome 1Titre :Juliette forever, Tome 1
Auteur : Stacey Jay
Edition :Milan Macadam
Pages : 341 pages
Genre : Fantastique, jeunesse
Synopsis : Oubliez Roméo qui se tue pour Juliette.
Oubliez Juliette qui se tue pour Roméo.
La vérité? Les deux amants sont devenus immortels… Roméo s’acharne à séparer ceux qui pourraient s’aimer, quand Juliette doit tout faire pour les réunir.
Entre les deux anciens amants tous les coups sont permis. Car l’amour a fait place à la haine. Pour toujours. Vraiment?

♠♠♠♠

Je suis assez contente de vous présenter ce livre dans une chronique. Parce que ça veut dire que je l’ai enfin lu et dieu seul sait combien de temps ce livre est resté dans mes étagères en train de prendre la poussière. Ça fait toujours plaisir de retirer de la PAL un vieux livre qu’on a presque failli revendre sans le lire.
Je l’avais acheté sur un coup de tête, sans connaître ni l’auteur, ni le roman. Je pense que j’ai été attirée par le thème : l’histoire de Roméo et Juliette. Il y a une époque de ma vie où les récits très fleur bleue m’attiraient. Oui, j’assume. Maintenant, j’ai un peu plus de mal avec ce concept très mélodramatique de l’amour. Pourquoi ? Parce que de un c’est souvent du young adult et que c’est très, trop, beaucoup trop jeunesse et que la réaction des personnages est exaspérante et que ces romans souvent teinté de paranormal et fantastique sont totalement illogiques. Et de deux mes gouts ont tout simplement changés. Aujourd’hui, j’ai tendance à préférer un bon récit avec de l’action, une intrigue qui dépote et des personnages principaux pour qui l’amour est une force lointaine et conceptuelle qui leur permet de rester debout et de continuer dans leur mission.
Parfois je me donnerais des baffes parce que, maintenant que je l’ai lu, et bien je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt (c’est l’histoire de ma vie). L’intrigue était très loin de ce à quoi je m’attendais. Bien entendu, il y a des défauts, ce n’est pas un coup de cœur absolu mais vraiment une très bonne surprise.
D’autant plus, le récit ne se lit très vite, avec beaucoup d’action et le récit s’enchaîne à une allure effrénée. J’aime beaucoup la police d’écriture de cette maison d’édition (milan macadam), c’est très aéré et ordonnée. Les pages tournent donc assez vite.
Le récit exploite le mythe de Roméo et Juliette sauf qu’en fait cela ne s’est pas passé comme dans la tragique histoire d’amour écrite par Shakespeare. A vrai dire, Romeo est un salaud qui a assassiné une Juliette un peu trop naïve. Résultat, les deux personnes ont été recrutées dans leur mort par deux entités. D’un côté le bien, avec Juliette qui se réincarne dans le corps d’une personne pour faire en sorte que des couples se forment et s’aiment à jamais. Et de l’autre, Roméo, le Mercenaire, du côté des forces du mal qui se réincarne dans des cadavres (encore en bon état de fonctionnement je vous rassure) pour justement faire l’inverse. Les deux personnages se détestent cordialement et c’est la guerre constante.
Bref, la situation de départ est assez déroutante, l’auteur a vraiment pris le parti de casser un mythe et de le retravailler à sa manière. Ça reste hésitant, j’aurais aimé plus de prise de risque de la part de l’auteur mais c’est sympa quand même.
Ce qui m’a un peu déplu c’est le fait qu’on est directement plongé dans l’intrigue contemporaine sans rien savoir de ce qui s’est passé réellement entre Roméo et Juliette. J’aurais peut-être plus mesuré l’impact de leur haine réciproque si j’avais su dès le début.
Pour tout vous dire, ce roman m’a beaucoup fait penser à « Everyday » de David Levithan que j’avais commencé sans l’achever. Donc si vous avez beaucoup aimé l’ouvrage de Levithan il y a des chances que vous appréciez celui-ci.
Au final, c’est une lecture que j’ai apprécié étonnamment, je me suis gentiment laissé surprendre par l’intrigue très entrainante. Le roman ne casse pas des billes comme on dit mais c’était vraiment sympa. Je ne savais pas à quoi m’attendre et j’en ressors avec l’envie de lire le tome 2. Un bon point donc.

L’avez-vous ?
Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

Laissez votre trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s