Le détour – S.A. Bodeen

ledetourTitre : Le détour
Auteur : S.A. Bodeen
Edition : Michel Lafon
Pages : 249 pages
Genre :  thriller/jeunesse
Synopsis : À 17 ans, Livvy Flynn est LA romancière à succès d’une série fantastique pour adolescents.
Un jour comme les autres, elle prend sa voiture pour se rendre à un atelier d’écriture loin de chez elle.
Mais il suffit d’une mauvaise indication du GPS, d’une seconde d’inattention sur une route cabossée, et c’est l’accident…
Lorsqu’elle reprend conscience, Livvy découvre avec horreur qu’elle est emprisonnée dans la cave d’une ferme, au milieu de nulle part. Ses ravisseuses, une mère et sa fille désaxée, lui en veulent pour une raison qu’elle ignore.
Livvy comprend vite qu’elle a peu de temps pour sortir de ce piège fatal.

♠♠♠♠

La période d’Halloween arrive avec son lot d’horreur et de frissons. J’adore cette période automnale où le fond de l’air se fait plus piquant, où les décorations d’halloween fleurissent dans les habitations et les magasins et puis, dans l’attente de Noël, on profite d’un bon livre qui fait frissonner au coin du feu.
Quand on m’a proposé ce livre en partenariat, je n’ai pas hésité.Le sujet était parfait pour se préparer aux soirées horrifiques d’octobre et novembre. Le récit est assez simple : Livvy a 17 ans et est déjà un auteur de roman célèbre à travers le monde. Lorsqu’elle se rend à un camp d’écriture qu’elle est sensé animer, elle a un accident de voiture. Lors de son réveil, elle réalise qu’elle est séquestrée dans une cave par une femme qui lui en veut pour quelques choses …mais quoi ?

La première impression que j’ai eue avant même de commencer le roman est que l’intrigue se rapproche beaucoup d’une œuvre de Stephen King : Misery. Là encore c’est un auteur célèbre qui se fait séquestrée par une fanne. Cela dit je n’ai jamais lu Misery et donc la comparaison s’arrête là pour moi. Si vous avez lu les deux dites-moi s’il y a d’autres similitudes ? Je serais vraiment curieuse de le savoir.

J’ai passé un trop bon moment de lecture, le récit s’enchaîne facilement et on ne voit pas le temps passer. Je reprocherais cependant un dénouement trop facile à deviner. Je pense que le roman aurait gagné à être un peu plus long et détaillé pour faire durer le suspense. Je me suis doutée assez vite de la raison de l’enfermement et cela a un peu gâché la découverte de la fin.
De plus, il y a un sacré décalage entre les moments très étranges (par exemple passage avec la fillette qui joue de la flûte sur le bord de la route) qui rappellent fortement une ambiance à la Stephen King et les moments de rationalisation. J’ai eu l’impression qu’il manquait un petit truc en plus. Bon après j’y ai réfléchi et je me suis quand même rappelée que le roman est adressé un public Young Adult et les codes d’écriture sont quand même différents. D’où cette précipitation dans l’enchaînement de l’intrigue. Dans ce sens, le défaut a priori devient un élément normal qu’on pourrait difficilement remettre en question.

Le personnage principal, Livvy, est exécrable. Une véritable petite peste. Cette gamine jouit de sa célébrité et s’en sert comme faire valoir. Cela n’aide pas le lecteur à s’y attacher mais j’imagine que c’est voulu par l’auteur. Petit à petit, on apprend les raisons de son comportement. Il y a d’ailleurs un passage qui m’a vraiment  fait mal au cœur. Néanmoins, l’épreuve qu’elle endure la fait beaucoup réfléchir. A la fin, elle a remis sa vie en perspective mais n’en a pas moins changé de personnalité. Et là je dis merci à l’auteur ! Elle a su gardé un personnage cohérent. J’aurais détesté que l’héroïne passe de peste à fille au cœur tendre. Ce n’est pas du tout logique et pourtant c’est courant dans le Young Adult.

Au final, j’ai passé un bon moment de lecture. J’ai avalé ce roman assez rapidement. Il y a peu de détails psychologiques mais cela n’enlevé rien à la frayeur et le mystère de la séquestration. Je dirais qu’il manque un petit quelques choses que je n’arrive pas à définir pour en faire une lecture parfaite. J’ai néanmoins apprécié de découvrir une héroïne un peu moins lisse que celles qu’on retrouve dans la littérature Young Adult. Bref, à lire ! 🙂

Vous ? L’avez-vous lu ? Il vous tente ? 

Publicités

Laissez votre trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s